Les cinémas étant fermés en raison des mesures gouvernementales, les projections sont temporairement suspendues.

Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cinéaste en vogue, c’est tout un pan de son passé qui s’écroule. On l’appelait Toto à l’époque. Il partageait son temps libre entre l’office ou il était enfant de choeur et la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo qui, au travers des films qu’il projetait, lui apprenait la vie.


Nous contacter

info@jeudisducinema.be

Une initiative de Lire et Ecrire Bruxelles en collaboration avec Article 27