Une vie meilleure

Version imprimable de cet article Version imprimable

Résumé :

Yann, cuistot, tombe amoureux de Nadia, serveuse et mère célibataire d’un petit garçon, Slimane. Au détour d’une promenade, il découvre un chalet désaffecté au bord d’un lac, dans la grande banlieue de Paris. Yann se prend à rêver d’y installer son propre restaurant, et entraîne Leila dans son rêve. Le jeune couple contracte plusieurs emprunts, devient propriétaire, entame des travaux… Mais patatras, le rêve s’écroule : faute d’avoir exécuté les rénovations suffisantes, Yann se voit refuser l’autorisation d’ouvrir sa brasserie. Commence alors une véritable descente aux enfers pour lui et sa compagne.

Cédric Kahn, France, 2011, 1h50

Thématiques : monde du travail, pauvreté, surendettement.

Télécharger la fiche en format pdf :

Objectif de la démarche : entamer une réflexion, voire une information, sur les mécanismes du crédit et du surendettement.

AVANT D’ALLER VOIR LE FILM

Activité 1 : travail d’évocation à partir du titre du film : « Une vie meilleure »

Consigne : C’est quoi pour toi « une vie meilleure » : chacun s’exprime, dessine, choisit une ou plusieurs illustration(s) dans un photo-langage que le formateur aura préparé et qui reprend des illustrations symbolisant une vie meilleure.

Activité 2 : de quoi s’agit-il ?

Consigne : on écoute le son de la séquence suivante (une ou plusieurs fois si nécessaire) : il s’agit de la séquence du début du film où Yann se présente dans un restaurant, à la recherche d’un poste de cuisinier et il fait la connaissance de Nadia.

Minutage  :

Remarque : tous les minutages signalés ont été faits avec le logiciel vlc, il se peut qu’avec d’autres logiciels ils diffèrent ... merci pour votre compréhension

Début du film ---) 01.12 (attention on masque l’écran, on écoute juste le son de la séquence)

A l’issue de cette écoute, les participants émettent des hypothèses sur ce qui se passe :

  • « Qu’avez-vous compris ? »

Activité 3 : découverte des lieux

Consigne : on visionne une séquence où on découvre la maison. On arrête la vision quand Yann dit « tu imagines tout ce qu’on peut faire ici ? ».

Minutage : 08.05 ---) 11.11

Remarque : Il est essentiel d’arrêter la séquence à temps, avant que le projet e restaurant soit pas évoqué.

Les participants émettent des hypothèses à partir des questions suivantes :

  • Qui sont ces gens ?
  • Quelles sont leurs relations ?
  • Où sont-ils ?
  • Que se passe-t-il ?
  • Imaginez ce qu’ils pourraient faire dans ces lieux ?

Activité 4 : découverte de la thématique du film

Consigne : les participants visionnent une séquence où Nadia et Yann sont à la banque pour négocier un prêt.

Minutage : 14.50 ---) 15.50

Après la vision, les participants émettent des hypothèses :

  • Quel est leur projet ?
  • Quel est leur projet ?
  • Pourquoi sont-ils là ?
  • Que va-t-il se passer ?

Activité 5 : à propos du projet

Consigne : Quel que soit le projet évoqué dans l’activité 4, en sous-groupes, les participants vont évoquer les démarches, les étapes qu’ils vont être amenés à faire pour que leur projet se réalise.
Ensuite, mise en commun en grand groupe.

Activité 6 : Le coup de foudre entre Yann et Nadia

Remarque  : cette activité est prévue pour « amortir » l’éventuel choc provoqué par la vision du baiser de Nadia et Yann.

Consigne : les participants visionnent la séquence où Nadia et Yann se rencontrent, au début du film et s’embrassent.

Minutage : 03.14 ---) 04.13

Après la vision de cette séquence, les participants imaginent une suite à l’histoire de ce couple : que va-t-il se passer ?

REMARQUE : Après ces activités proposées avant la vision du film, nous conseillons au formateur d’avertir les participants qu’après une heure de vision du film, il y a une scène un peu « chaude ».
Cependant, le film en vaut la peine, et c’est bien parce qu’il en vaut la peine qu’il a été choisi.

C’est le moment pour le formateur d’aborder toutes sortes de parades possibles pour ne pas regarder des images qui dérangent sans pour autant quitter la salle de cinéma. Ces parades sont utilisées par tout un chacun, puisque nous sommes tous sensibles à tel ou tel type d’images.

ON VA VOIR LE FILM

APRES LA VISION DU FILM

On commence par vérifier les hypothèses émises lors des activités précédentes.

Activité 7 : le projet de Yann et Nadia

Consigne : on visionne à nouveau la séquence où Nadia et Yann sont à la banque pour négocier un prêt.

Minutage : 14.50 ---) 15.50

Après la vision de la séquence, en sous-groupes les participants analysent ce qui se passe et comment Yann et Nadia s’y sont pris pour monter leur projet.

Les sous-groupes font appel à leur mémoire, retracent les étapes marquantes du cheminement du projet et mettent en évidence :

  • ce qui n’a pas fonctionné
  • pourquoi ça n’a pas fonctionné
  • ce que Yann et Nadia auraient pu faire (donner des détails)

Activité 8 : à propos des crédits

Phase 1 :

Avant d’entamer cette activité, nous allons travailler quelques définitions du dictionnaire spécifiques à ce domaine.
(selon le niveau des groupes, le formateur lit la définition, les participants lisent la définition, les participants font des recherches au dictionnaire)

CREDIT :

Le Robert Junior :

Nom masculin
Somme d’argent prêtée
Prêt  : la banque lui a accordé un crédit sur 5 ans, elle lui a prêté une somme d’argent qu’il doit rembourser avec les intérêts en 5 ans.

A crédit, sans payer immédiatement. Il a acheté sa maison à crédit.

Larousse :

Nom masculin
Acte par lequel une banque ou un organisme financier effectue une avance de fonds ; délai accordé pour un remboursement, montant de l’avance.

INTERET :

Robert Junior :

Nom masculin.
Somme d’argent que l’on donne à une personne qui prête de l’argent ou qui le dépose sur un compte spécial. Ce placement rapporte 4% d’intérêts par an.

CREDIT A LA CONSOMMATION :

Larousse

Crédit consenti à un particulier pour le paiement de biens de consommation ou de services.

DETTE :

Robert Junior

Nom féminin
Somme d’argent qu’une personne doit à une autre. Elle n’a pas encore remboursé ses dettes. Qui paie ses dettes s’enrichit, la personne qui rembourse ce qu’elle doit augmente la confiance qu’on a en elle.

ENDETTEMENT :

Robert Junior

Nom masculin
Le fait de s’endetter, d’avoir des dettes. Son endettement est important.

SURENDETTEMENT

Wikipedia

Le surendettement est une situation de détresse financière de particuliers pouvant recouper plusieurs définitions différentes. D’après la définition du Conseil de l’Europe1, le surendettement est la « situation où l’obligation débitrice d’une personne ou d’une famille excède manifestement et/ou sur une longue période ses capacités de remboursement ».


Phase 2 :

Consigne : à partir d’un photo-langage spécifique au crédit, les participants sélectionnent les illustrations de ce qu’ils connaissent et expliquent les images qu’ils ont sélectionnées aux membres du groupe.

Ensuite, en sous-groupes, les participants rassemblent les informations qu’ils connaissent sur :

  • les crédits
  • ce qu’on peut emprunter
  • comment ça fonctionne
  • ce qu’ils connaissent comme crédits

Mise en commun en grand groupe.

Phase 3 :

Consigne : en sous-groupes les participants expliquent comment ils comprennent la phrase :

« Emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent »

Pour approfondir la question du surendettement

Malette pédagogique du "Centre Doc du Collectif alpha" : Outil pour sensibiliser au surendettement :

http://www.collectif-alpha.be/IMG/pdf/Surendettement.pdf

http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_johan-vande-lanotte-veut-proteger-les-belges-contre-le-surendettement?id=8162710 :

« A l’approche des élections du mois de mai, le gouvernement fédéral a encore quelques dossiers sur le feu. Et notamment la lutte contre le surendettement qui passera par une meilleure réglementation des crédits à la consommation. Aujourd’hui, plus de 300 000 ménages sont concernés, représentant un arriéré cumulé proche des deux milliards d’euros.
Ces montants ont interpellé le gouvernement dont le projet est clairement de limiter au maximum l’octroi de crédit à la consommation aux consommateurs fragilisés.
"Le prêteur prendra des risques énormes"
Un seuil pourrait ainsi être fixé : plus aucun crédit à la consommation ne pourra être accordé aux personnes ayant un arriéré de remboursement supérieur à 1000 euros. Le ministre de la Consommation Johan Vande Lanotte cible ainsi les prêteurs : "Nous avons un système informatique qui n’est pas trop performant, mais qui existe. C’est une centrale de crédit que l’on peut consulter à tout moment. Nous avons donc des moyens de contrôle. Et avec la loi, celui qui accepterait, malgré tout, d’accorder des crédits à des personnes surendettées prendrait des risques énormes. Si un client, déjà en arriéré de remboursement est en retard de paiement pour son nouvel emprunt, le prêteur n’aura plus de moyen de récupérer son prêt. Et c’est alors le prêteur qui sera en faute avec la loi."
Les conditions seront aussi plus strictes, d’un point de vue professionnel pour pouvoir octroyer des crédits. "Aujourd’hui, c’est trop facile ", résume le ministre de la Consommation.
Marc Sirlereau

ET AUSSI :

Portfolio


Avec le soutien de :