Les cinémas étant fermés en raison des mesures gouvernementales, les projections sont temporairement suspendues.

Peter Mullan, 2002, 1h59

Dublin, années 60.
Trois jeunes femmes arrivent en même temps au couvent des Sœurs Magdeleine.
Margaret a été violée par un cousin.
Rose a déshonoré ses parents en ayant eu, hors des liens du mariage, un enfant qu’on lui a arraché.
Bernadette est tout simplement jolie et a le tort de le savoir : elle aguiche les garçons depuis la cour de récréation du collège, sans avoir encore eu l’occasion d’aller bien loin.
Toutes trois sont honnies pour n’avoir pu se préserver de la souillure sexuelle (ou seulement de sa tentation), et elles vont le payer au prix fort. Enfermées dans un des Magdalene Asylums, elles sont soumises à l’autorité de nonnes revêches qui oeuvrent à leur manière pour le salut des âmes flétries.
Traitées en coupables et captives, elles s’épuisent à longueur de journée dans le lavoir qui constitue la raison sociale de l’institution.
Toute tentative de rébellion ou d’évasion est sévèrement sanctionnée, et les humiliations succèdent aux châtiments corporels…


Nous contacter

info@jeudisducinema.be

Une initiative de Lire et Ecrire Bruxelles en collaboration avec Article 27