Les Jeudis du cinéma c’est…

Le 21 novembre 2019 |  Infos pratiques
Version imprimable de cet article Version imprimable

un projet initié et coordonné par Lire et Ecrire Bruxelles qui propose des séances à destination des associations d’alphabétisation.

Des films de fiction ou documentaire en version française pour se faire plaisir, (se) questionner, débattre, nourrir la réflexion,...

Une programmation réalisée par un groupe de travail composé de pédagogues et de travailleurs du secteur passionnés de cinéma qui élabore aussi les fiches pédagogiques préparant vos groupes à la vision de certains films.

Les réservations sont obligatoires

Édito 2019 : La vie en vrai

Le cinéma, on pourrait croire que c’est la vie en mieux. Parce que c’est lumineux. Jusqu’il y a peu, l’image n’était faite que de lumière qui traversait un ruban de celluloïd, projetée par une simple lampe. Aujourd’hui, avec le numérique, ce sont des points et des codages dans des machines pleines de fils. Mais l’essentiel est sauf : une femme ou un homme, cinéaste, met en lumière d’autres hommes et femmes.

Et ces personnages sont beaux sans toujours être des gravures de mode. Dans « The Full Monty » (à l’affiche en juin), aucun des stripteaseurs amateurs ne renvoie aux standards de la beauté mais tous apparaissent merveilleux, parce qu’ils tombent et se relèvent, se dépassent, chacun et ensemble. Dans « La tête en friche » (en avril), le fruste joué par Depardieu est plein de grâce dès qu’il se met à lire et partager l’aventure avec une vieille dame, qui est à la fois plus fragile et plus forte que lui. Dans « Lion » (en mars), un type mal rasé et mal fagoté apparaît magnifique d’obstination, une mère anodine est embellie de générosité.

Cette lumière et cette beauté nous font plaisir, nous rendent joyeux même : dans la salle obscure et après un bon film, nous reflétons les émotions traversées pendant la projection.

Nos quotidiens ne sont pas toujours emplis de lumière, de beauté et de joie.

Pourtant le ciné n’est pas la vie en mieux, mais la vie en vrai. L’émotion née du film ne nous vient-elle pas de l’espoir qu’il nous donne ? Ou, plutôt, de la vérité qu’il nous rappelle ? C’est parce qu’il y a un combat qu’il y a une victoire. C’est parce que nous sommes seuls que nous pouvons nous réunir. C’est parce que nous sommes imparfaits, ignorants, que nous pouvons apprendre et progresser.

Cette saison des Jeudis du cinéma a été préparée par une toute nouvelle équipe, aussi enthousiaste et engagée que la précédente. Merci à elle de ce travail qui débouche sur un programme de neuf films lumineux pour se faire plaisir, (se) questionner, débattre, nourrir la réflexion,…

Bons films et à bientôt,

Anne Coppieters
Directrice générale
Lire et Ecrire Bruxelles


Programme téléchargeable 2019-2020
Avec le soutien de :